Vous êtes ici : Accueil > Randos > cornillon-confoux, chemin des bories, château confoux..
Publié : 2 mai 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

cornillon-confoux, chemin des bories, château confoux..

0 vote

le circuit IGN

Rando de 19kms , 540m de dénivelé, en 5h30,circuit adaptable à son niveau , à ce que l’on veut voir..nous avons choisi de faire les variantes du conseil général ,inspiré par 3 documentations :

Nous laissons la voiture au centre du village, place de l’église, nous prenons la Grand Rue en revenant sur nos pas, on continue tout droit (D 70A) vers pont de Rhaud,Grans,tracé jaune, 15 minutes environ,une fourche, marquant le lieu dit manoir, nous prenons la voie Aurélienne à droite,qui reliait autrefois Rome à Arles, voie construite à partir de 241 avant J.-C. par le consul Caïus Aurelius Cotta ; au fur et à mesure des conquêtes romaines, des tronçons sont venus s’y rattacher. Plus rien ici, à part le panneau à l’entrée, ne rappelle que la voie fut romaine.
La route devient alors très étroite, et chemine à l’ombre de la pinède, le long des murets de pierre sèche, 10minutes après le lieu dit Manoir, la 1re borie est visible sur la gauche.
A la fourche, nous prenons à droite,sur une piste de terre,nous suivons le chemin parallèle en forêt ou de nombreuse ruines sont visibles, murs de pierre, bories.Elles témoignent peut-être d’un ancien village de bories.

Au lieu dit charrier, prendre à gauche la petite route goudronnée, sur la gauche, une très belle et grande borie(respectez la propriété privée)A la fourche, continuez tout droit pour retrouver une piste de terre, la barrière DFCI, puis cheminez à travers des espaces tour à tour découverts(prairies de cistes et de romarins) puis ombragés par les pins.Jusqu’à une route plus large, nous continuons ..un gros poteau électrique en béton, vers la droite le chemin des Grattes,limite communale entre Grans et Cornillon-Confoux, sur la gauche une forêt de chênes verts, sur la droite de vastes champs de blé, d’oliviers et de luzerne..

Nous parvenons bientôt à un croisement c’est le départ vers la droite de la 1re variante(des Beaumettes), nous apercevrons 2 bories (je signale que sur la carte de la commune, les points jaunes sont des bories..

avant le carrefour suivant nous rencontrerons la trace chemin caladé et d’un bassin pour l’eau, puis nous reprenons le chemin des bories vers la gauche, un autre carrefour, nous partons à droite 5mn pour aller voir le mur des abeillesapié en Provence (du latin Apicio, rucher du Moyen Age). Pour favoriser le travail des abeilles, les apiés étaient construits en pierre sèche. Les essaims étaient disposés dans les alvéoles de pierre qui conservaient la chaleur du soleil, et les protégeaient du mistral. Je compte une cinquantaine de cellules (53 exactement) mais au XIXè siècle, on en dénombrait 200 s’étalant dans les propriétés voisines : il y avait donc un véritable commerce du miel et de la cire d’abeilles à Cornillon. Une ruche, primitivement, était faite avec l’écorce du chêne-liège (brusc) ou en paille de seigle tressée par des éclisses de ronce (paious, palhous) et nous repartons sur le chemin, jusqu’au départ de la 2e variante de Campréoux que nous allons suivre, au passage 2 bories, jusqu’à une zone maraîchère, une borie(puits) et le tracé des bories en partant vers la droite,on quittera le chemin des Grattes, vers le sud-est à droite, une large piste de terre, 1re fiourche, chemin principal, ainsi qu’à la 2e à gauche, la piste devient plus petite, sur la droite, des bories en ruines, à la barrière, à la maison, un sentier part à gauche (aller retour)et va vers le promontoire où se trouve une borie ovoïde, qui sert de vigie actuellement. De ce lieu, une vue magnifique sur la plaine de salon, lançon de provence, la piste d’aviation( à 15 mn près nous avons manqué un entraînement de la patrouille de france...


la piste traverse alors un espace à la végétation plus rase, on suit un grillage puis un carrefour à gauche pour aller au Château Confoux ( très belle demeure) soit l’aller retour et prendre alors la barrière en face qui ramène au trajet de l’aller, soit comme nous avons fait, aller au château en voir presque le tour, rejoindre la route , faire 1km sur cette route en appréciant les terres agricoles, une belle demeure, puis prendre à la bastide leydet la route à droite qui nous ramène au mur des abeilles , partir à gauche, passer l’aiguier, aller en face le chemin des bories qui nous ramène à cornillon-confoux, à l’entrée du village , nous prenons une rue à gauche puis plus loin la direction du centre ville qui nous fait faire le tour au dessus de la muraille, l’office de tourisme, le le cul de sac, un escalier, un lavoir bien restauré et on rejoint le parking, sur ce pourtour une vue dominante sur toute la région dont l’étang de berre.
Nous avons fait un petit détour à l’entrée de st Chamas pour voir le pont romain(passage de la voie aurélienne rome-arles.

Documents joints